Questions - Réponses

Quelques réponses à vos preoccupations

Conductivité thermique : Plus l’écart entre les températures extérieure et intérieure s’accroît, plus la condensation se forme sur les parois froides (vitres et profilés de structure).

L’acier présente une conductivité thermique 4,6 fois inférieure à celle de l’aluminium (acier 50 W.m.K, aluminium 230 W.m.K), c’est par conséquent moins de transmission du froid vers l’intérieur et moins de pertes de chaleur vers l’extérieur.

Pour obtenir les mêmes performances thermiques, les poteaux en aluminium doivent être obligatoirement à rupture de pont thermique, ils sont donc beaucoup plus gros, ont une résistance mécanique plus faible et sont plus chers.

Les vérandas et verrières en acier construites avec les profilés OS2 de chez SECCOSISTEMI sont à rupture de pont thermique et apportent une réponse technologique aux exigences de sécurité, d'économie d'énergie et de confort maximum grâce à la mise en place d'une coupure thermique en polyuréthane au creu du profilé.

La finesse exceptionnelle des profilés Fineline RP Technik et OS2  permet  la réalisation d'ouvrants cachés et assure ainsi une trés faible "masse" vue augmentant le clair de vitrage.

Protection anticorrosion : Les profilés sont protégés de la corrosion lors de leur fabrication, par le procédé Sendzimir (dépôt d’une couche de zinc intérieure et extérieure à chaud). Les assemblages sont ensuite remétallisés par choupage (projection de zinc en fusion) sur les parties coupées et soudées lors de la fabrication, puis la finition par peinture époxy cuite au four à 200 °C (garantie 10 ans) vient compléter la protection tout en donnant l’aspect final.

Etanchéité : Finis les joints de vitrage en mastic, ils sont maintenant en EPDM, élastomère (caoutchouc synthétique obtenu par polymérisation) qui offre une très grande élasticité. Les angles collés par vulcanisation à froid garantissent une étanchéité parfaite. On peut même envisager une installation en plein hiver car il garde ses propriétés mécaniques jusqu'à -45°C et sa longévité est d'environ 20 ans. De plus, l'EPDM est recyclable, il ne dégage pas de produit toxique à l'incinération et reste inerte dans l'eau, le sol et l'air.

Verrière  de toiture réalisée par Defi Métallerie MennecyClamart (92) - Verrière de toiture - Surfaces : 3,6 m² -Structure en profilés ISOFINE 45 finition époxy -Vitrage isolant feuilleté 44.2/16/6 à contrôle solaire

 

Résistance mécanique : la résistance mécanique de l’acier (1050 Mpa) est 3 fois supérieure à celle de l’aluminium. C’est ce qui permet d’obtenir une telle finesse de profil, et un style inégalable avec d’autres matériaux.

Dilatation : le coefficient de dilatation de l’acier est 2 fois inférieur à celui de l’aluminium et même légèrement inférieur à celui du béton (acier 12.10-6 mm x °C , béton 14.10-6 mm x °C, alu 24.10-6 mm x °C). Pas besoin de pivots, de joints de dilatation et par conséquent pas de risques d’apparition de fuites à cause des dilatations successives.

Acoustique : la masse volumique importante de l’acier est un point favorable pour l’acoustique (acier 7800kg/m3 - aluminium 2700kg/m3).

Fabrication : L’ensemble de la structure est soudé (angles, raccords) et non assemblé par vis ou serti comme avec les autres matériaux. Ainsi, c’est la structure qui porte le vitrage et non l’inverse, de plus aucun jeu n’apparaît durant les années d’utilisation.

Ecologique : l’acier est un matériau naturel, noble et pur qui peut être recyclé indéfiniment à 100%.